23.11.08

Le chemin des sortilèges, de Nathalie Rheims

Encore un livre envoyé par "Chez les filles".

Le chemin des sortilèges
est une sorte de roman d'initiation, une "psychanalyse des contes de fées" pour adulte ayant conservé une part d'enfance.

Il se lit vite, il est court et l'écriture est fluide. Mais qu'en reste-t-il une fois les pages refermées ? Une ambiance un peu étrange, quelques questions qui poussent à l'introspection personnelle... et pas grand chose d'autre, je le crains.

Résumons un peu l'histoire : l'héroïne, qui parle à la première personne, prend le train pour aller retrouver un homme qu'elle n'a pas vu depuis 10 ans, et qui pourtant compte beaucoup pour elle. Il est psychanalyste, et on devine au fil des pages qu'il est sûrement son père. En tous cas, il lui en a tenu lieu, dans un contexte particulier et complexe, dont on peut comprendre qu'il soit perturbant. Dans la maison de cet homme, qui s'est retiré du monde, elle va passer 6 jours, durant lesquels se mêlent intimement ses conversations avec cet homme, les contes de son enfance qu'une main mystérieuse dépose chaque jour dans sa chambre et qu'elle relit, des rêves et des hallucinations. 6 jours pour faire revivre tous les êtres aujourd'hui disparus qui l'ont accompagnée...

Un livre qui nous parle du deuil, et d'une manière de l'accomplir. Qui personnellement me laisse un peu sur ma faim...

Qu'en pensent les blogueurs ? Les avis sont très partagés. Dans les perplexes, voire déçus : Madame Charlotte, Le cri du lézard, Des livres et des heures, Culturofil. Et ceux qui ont aimé : Sylire, une semaine-un chapitre, Livrophage, Echappées, La vie en rouge, Sous le feuillage.

Vous pouvez aussi aller voir le site de l'auteure, avec la bande annonce du livre et une revue de presse, ainsi qu'une interview extraite d'ITV sur livres.tv.

3 commentaires:

sylvie a dit…

je fais partie de ceux et celles qui ont aimé se glisser dans cette atmosphère onirique et surnaturelle où la voix de la narratrice se mêle à celles des fantômes, des rêves, des cauchemars et des personnages de contes pour nous parler d'une marche de deuils.

Guillaume a dit…

Bonjour,

Je me permets d'écrire ce commentaire (pas trouvé d'autre moyen de vous contacter, désolé...)pour attirer votre attention sur la nouvelle édition de l’opération Masse Critique du site www.babelio.com, qui propose aux blogueurs de recevoir un livre en l’échange d’une critique libre (positive ou négative) sur leur blog et sur Babelio.

Pour cette 4ème édition, nous travaillons avec 29 maisons d’édition : Gallimard, Seuil, Stock, Fayard, Plon, 10.18, Albin Michel, Belfond, Des Femmes, Dunod, , Fetjaine, Fleuve Noir, Hachette Jeunesse, Jigal, La Martinière Textes, L'Amourier, Lattès, Le livre de poche, Le Masque, Le pré aux clercs, Les Allusifs, Makuramis, Perrin, Pocket, Pocket Jeunesse, Presses de la Cité, Sud Ouest, Syrtes, Verlag Im Wald

Pour retrouver la liste complète des livres mis à la disposition des blogueurs et les détails de l’opération, je vous invite à vous rendre sur la page dédiée à l’opération : http://www.babelio.com/massecritique.php

Bien cordialement,

Guillaume

BlueGrey a dit…

Je fais partie des perplexes : l'écriture est fluide et le style agréable, mais le récit m'a paru inabouti.

Related Posts with Thumbnails