23.3.09

L'art de l'essentiel, de Dominique Loreau

Peu de temps pour lire en ce moment... Pour dire le vrai, j'ai passé le dernier mois à travailler non stop, ou presque... Mais un jour que j'avais manqué mon vol et devais donc patienter jusqu'au suivant, je suis allée traîner au Relais H d'Orly Ouest. En général, c'est amusant, les livres qui me sautent dans les mains quasiment par hasard sont en réalité en résonance avec mon ressenti profond du moment.

Depuis de longs mois, j'ai envie et besoin d'alléger ma vie. Les modèles proposés par notre belle société de consommation me déplaisent de plus en plus : non seulement ils sont inadaptés et aberrants au regard des ressources de notre planète, mais en plus, ils sont aliénants pour l'homme, et n'apportent aucune satisfaction profonde.

Dépouiller sa manière de vivre n'est pas, contrairement à ce qu'on pourrait croire, une démarche austère, ni une "purge" qu'on devrait avaler comme une punition, mais une libération joyeuse.
C'est ce que dit Dominique Loreau dans ce livre à la belle couverture, et sa lecture m'a singulièrement apaisée et motivée à démarrer enfin ce "grand nettoyage de printemps" bien nécessaire pour libérer l'espace de mon petit appartement. Petit ? Hum, une fois que je me serai débarrassée de toutes les choses inutiles qui l'encombrent, il sera finalement bien assez grand pour moi, et je perdrai moins de temps à chercher mes affaires, à les ranger, à les entretenir, puisque j'en aurai moins. Je me sentirai aussi plus libre de partir emménager ailleurs si finalement j'en ai envie quand même, car le déménagement sera bien plus facile à gérer. Et surtout, je vais commencer à retrouver enfin du temps pour les choses qui m'intéressent vraiment (comme la lecture). Sans parler de cette extraordinaire sérénité qui me gagne en m'apercevant qu'in fine, je n'ai pas besoin de tant que ça pour vivre... et que je serai donc toujours capable d'y pourvoir...

Oui, vraiment, le petit livre de Dominique Loreau fait du bien.

D'après Baronnette, "l'art de la simplicité", son précédent ouvrage, était mieux. Visiblement dans la même veine, si l'on en croit l'entretien de Nouvelles Clés avec l'auteure... Et oui, c'est vrai que sa manière d'aborder les choses est très personnelle, moi non plus je ne suis pas d'accord avec tous les conseils. Mais l'idée générale est intéressante, y compris dans la manière dont elle en fait un "système" pour l'appliquer à tout. Ensuite, il ne reste plus qu'à réfléchir à la manière dont soi-même on veut l'appliquer, pour devenir plus authentique et plus léger...

7 commentaires:

Dominique a dit…

Bonjour, j'ai pour ma part lu et beaucoup apprécié un livre de Dominique Loreau, il s'agit de l'art des listes, je me balade pour la 1ère fois sur ce blog et c'est bien intéressant

polo a dit…

Bonjour à tous !
Pour ma part, j'ai lu de Dominique Loreau : l'art de la simplicité. Très bien, dommage qu'elle ne s'adresse qu'aux femmes, comme s'il n'y avait que les femmes qui aient besoin de retrouver plus de simplicité et de moins consommer... Sinon c'est un très bon bouquin. Je vous conseille aussi celui de Lahille : Vivre simplement pour vivre mieux, je le trouve plus construit, c'est très bien fait, avec d'excellents conseils.
Encore bravo pour votre blog
PB

Anonyme a dit…

J'ai lu aussi "L'art de la simplicité". Ce livre est excellent, je le conseille à tous. Et il ne s'adresse pas qu'aux femmes, mais tout autant aux hommes !

Anonyme a dit…

Quant au fond, c'est vrai, c'est aussi bien pour les hommes que pour les femmes, mais tout le livre est conjugué au féminin ! en tant que mec, j'avais l'impression de n'avoir pas été invité par l'auteur à bénéficier de ses conseils...

Anonyme a dit…

a vrai dire, le premier livre de dominique loreau, "l'art de la simplicité" m'a éblouie et ouvert la voie vers des découvertes innatendues. celle du feng shui par exemple, c'est un sujet qui m'a passionnée. Et puis le japon aussi, si bien que j'y suis allée pour apprécier l'esprit zen. ça a été une révélation, j'ai été boulversée par la grace et la simplicité des jardins.De retour en france, je me suis procurée "l'art de l'essentiel" et je vais non seulement m'attaquer à ma maison mais aussi à mes relations, en somme, simplifier ma vie. Merci à elle pour ses précieux conseils dignes d'une mère attentionnée.

Ludivine a dit…

Bonjour,
je n'ai pas encore lu de livre de Dominique Loreau mais billet et commentaires me donnent envie. Je déménage bientôt c'est l'occasion rêver de trier !

Pour répondre à Polo, je viens de lire qq part peut-être sur Wikipédia, qu'elle a écrit son livre au féminin car la langue française veut au contraire que lorsqu'on s'adresse à tous on parle au masculin. Elle a eu envie de faire l'exact contraire !

sophie mariani a dit…

Bonsoir,
J'ai lu l'art de la simplicité il y a quelques années maintenant. J'en ai beaucoup parlé autour de moi puis je l'ai offert une dizaine de fois. Il représente un petit phare universel dans l'obscurité de la consommation et de nos modes de vie. Concernant l'art de l'essentiel il est très intéressant également. C'est très curieux ce style entre le guide marabout et une démarche plus introspective, tendance new age. Il est toujours à porter de main comme une digue contre le flot matériel et la barbarie ordinaire de l'encombrement de nos vies.

Related Posts with Thumbnails